Volets battants aluminium

Volets battants aluminium

La Société Thiebaut du nom de son fondateur Guy Thiebaut, lui même artisan menuisier, a été créée en 1966 à Dommartin-sur-Vraine dans les Vosges.

Volets battants aluminium

A partir de 1970, l’entreprise se spécialise dans la fabrication de volets battants en bois et sa production devient industrielle. En 1990, elle étend sa fabrication aux volets PVC puis en 1996, à celle des volets aluminium.
Depuis 2011, les bâtiments bois et PVC sont autonomes en énergie grâce à deux chaudières alimentées avec les chutes de bois ainsi qu’à l’installation sur les toits de 1500m2 de panneaux photovoltaïques.
En 2014les volets de la marque Guy Thiebaut ont été labélisés origine France. Enfin, en 2015l’entreprise a été certifiée PEFC (écolabel certifiant la gestion durable des forêts) sur l’approvisionnement des bois.

L’entreprise familiale compte aujourd’hui plus de 150 salariés et réalise environ 110 000 vantaux par an. Animé par la volonté permanente du travail bien fait, les volets Guy Thiebaut sont aujourd’hui leader sur le marché français.

Les + des volets battants aluminium

  • Plus de 50 ans d’expérience
  • Numéro 1 français
  • Volets motorisables
  • Certains modèles éligibles aux crédit d’impôt
  • Large gamme
  • Suivi des produits

Plus d'infos

Solidité et isolation optimale

La gamme de volet battant plein se décline en 3 finitions, aluminium extrudé ou isolé en barres, barres-écharpes, ou pentures et contre-pentures. L’assemblage du cadre est assuré par des équerres invisibles avec un système exclusif de sertissage qui vous garantit une longue tenue dans le temps. La mise en oeuvre peut s’effectuer sur les anciens gonds ou sur un précadre afin de préserver la façade.

Plus d'infos

Solidité optimale et style « traditionnel »

La gamme de volet battant persienné se décline en 4 finitions, lames à l’américaine ajourées, contrevents, à la française ou à cadre. Assemblage sur cadre monobloc pour plus de rigidité avec un aspect pareclose. La mise en oeuvre peut s’effectuer sur les anciens gonds ou sur un précadre afin de préserver la façade.