Fenêtre double vitrage

Faîtes le bon choix

L’intégralité de nos fenêtres sont équipées de double vitrages (le simple vitrage n’étant d’ailleurs plus réalisable).

Afin de rendre vos fenêtres éligibles au crédit d’impôt,  tous nos doubles vitrages intègrent de base:

  • Un traitement ITR (isolation thermique renforcée, divise par 2 les déperditions thermiques par rapport à un double vitrage classique).
  • Un gaz argon entre les deux vitres (gaz rare, stable et peu conducteur).
  • Un intercalaire “warm edge” en matériau composite assemblant les 2 vitres (gain de 7% des performances thermiques par rapport à un intercalaire métallique classique).

Afin de vous orienter au mieux dans votre choix de double vitrage, nous avons synthétisé et vulgarisé au maximum l’offre de fenêtre double vitrage :

Isolation du froid principalement :

Composition 4/16/4 ou 4/20/4 selon les fabricants :

thermique

  • 1 vitre de 4m/m intérieur,
  • 1 espace d’air empli de gaz argon de 16 ou 20 m/m,
  • 1 vitre extérieure de 4 m/m traité ITR,

 

Cette composition est le standard et correspond au prix de base, tous autres compositions sont en plus-values.

L’ ITR (isolation thermique renforcée), comment ça marche ?

A l’intérieur du double vitrage, la glace extérieure est traitée avec un mince film transparent de sels d’argent. Lorsqu’une pièce est chauffée, des éléments de la pièce (murs, mobilier) émettent des ondes infrarouges liées à la chaleur.

Grâce au vitrage ITR, le film reflète les ondes infrarouges à l’intérieur de la pièce, et réduit ainsi considérablement les déperditions de chaleur. Le vitrage ITR est 2 fois plus isolant qu’un double vitrage classique.

De plus, la condensation est éliminée puisque l’on réduit l’écart entre la température de l’air extérieur et celle de la vitre côté intérieur. Enfin ce traitement supprime l’effet de paroi froide près des fenêtres.

Isolation du bruit et du froid :

Composition 4/12/10 ou 4/14/10 selon les fabricants :

phonique

  • 1 vitre de 4m/m intérieur,
  • 1 espace d’air empli de gaz argon de 12 ou 14 m/m,
  • 1 vitre extérieure de 10 m/m traité ITR,

 

Cette composition est le standard acoustique.

Le bruit, comment ça marche ?

Le bruit est créé par des ondes sonores qui traversent la façade de votre habitation. Pour chiffrer l’effet isolant d’une matière, on mesure sa capacité à atténuer certaines fréquences d’ondes sonores. On calcule alors le coefficient d’affaiblissement acoustique appelé R et exprimé en décibels dB(A).

Le but étant d’obtenir une valeur la plus élevée possible, sachant que les décibels suivent une échelle logarithmique.  Une faible variation de R peut donc correspondre à une variation importante du résultat.

Le seul coefficient R pris en compte par les organismes certificateurs comme le CSTB est le coefficient R(Atr), car il correspond aux bruits «routiers».

Il sert de base à l’attribution des classements du label Acotherm :

  • AC1 : R(Atr) est compris entre 28dB(A) et 33dB(A)
  • AC2 : R(Atr) est compris entre 33dB(A) et 36dB(A)
  • AC3 : R(Atr) est compris entre 36dB(A) et 40dB(A)

Le niveau sonore résiduel conseillé dans une habitation est de 35 à 40 dB(A) suivant les pièces. Ce niveau sonore sera donc le résultat du bruit extérieur moins la valeur de l’affaiblissement acoustique de votre façade.

Chaque vitre de la fenêtre double vitrage filtrant une certaine gamme de sons de par son épaisseur et donc sa masse.

Attention : le moindre espace suffit à grever l’affaiblissement acoustique obtenu par le remplacement fenêtre isolante (caisson de volet roulant, conduit, etc.).

Exemple de niveau sonore, Artère principale : 74 dB(A), rue calme : 60 dB(A), campagne : 35 dB(A)

Isolation du bruit, du froid et lutte contre l’effraction :

Composition 442/14/4 ou 442/12/4 selon les fabricants :

effraction

  • 1 vitre de 4m/m intérieur
  • 1 espace d’air empli de gaz argon de 12 ou 14 m/m
  • 2 vitres extérieures de 4 m/m assemblées par 2 films de butyral de polyvinyle (PVB). La vitre intérieure est traitée ITR,

 

Cette composition est le standard retardataire à l’effraction. L’aspect acoustique et thermique est également traité.

 

Afin que votre fenêtre double vitrage ne présente pas de point faible en terme de sécurité, ce vitrage retardataire à l’effraction doit être associé à des gâches spécifiques, voir fenêtre bois et fenêtre PVC (prévoir ensemble gâches « fourchette » et galet à tête champignons), voir également alarme.

Le vitrage retardataire à l’effraction, comment ça marche ?

Les films de butyral de polyvinyle (PVB) assemblant les 2 vitres extérieures sont remarquablement adhérents, résistants et élastiques.

En cas de percussion, le PVB maintient le vitrage en place. Les risques de projection d’éclats et de chute sont alors évités.

Ce type de vitrage est donc préconisé pour la protection des biens (retard d’effraction) mais également pour la sécurité des personnes (prévention coupures, chutes).